Olivier Andrieu : « je ne suis pas sûr que les concepts de visibilité SEO et de sobriété éditoriale soient liés.»

Dernière révision : 4 mars 2020

Olivier Andrieu m’a formée au SEO en 2008 (s’en souvient-il ?) Le pape du référencement naturel en France vient de publier la dixième réédition de son bestseller « Réussir son référencement web » aux éditions Eyrolles. C’est un phare dans la nuit, un pilier de notre industrie du web ! On aime Olivier pour sa capacité à se mettre à la portée de son public, pour son expertise incontournable mais aussi pour sa rigueur, son sérieux, son humilité, sa gentillesse et sa zénitude. J’ai demandé à Olivier ce qu’il pensait de la sobriété en SEO. Voici ses réponses.

1-Est-il possible d’après toi de concilier sobriété éditoriale et visibilité SEO. Et si oui comment concrètement d’après ton expérience ?

Je dirais que tout dépend de la façon dont on fait du SEO. S’il s’agit de répondre de la meilleure façon possible à l’intention de recherche de l’internaute, d’être très pertinent et réfléchi dans son approche et sa rédaction, il semble difficile d’être « sobre » en termes de volume. Car lorsqu’on veut bien expliquer, il faut prendre le temps de bien décrire ce que l’on veut dire. Le plus dur est pour moi d’allier qualité et quantité. Ne pas rédiger « au kilo » (cela ne sert à rien) mais être suffisamment pertinent pour répondre parfaitement à la demande. Dans certains cas, la sobriété peut être là. Dans d’autres, il faudra développer beaucoup plus. Ça va beaucoup dépendre du thème traité, je pense. Je ne suis pas sûr que les concepts de « visibilité SEO » et de « sobriété éditoriale » soient réellement liés. Je pense plutôt à la question : « comment répondre au mieux à l’intention de recherche détectée » ? Et de la réponse viendra une sobriété éventuelle. Ou pas…

2-Le référenceur Alexandre Leblanc ne croit pas que l’on puisse concilier sobriété éditoriale et visibilité SEO à cause des mécanismes d’évaluation employés par Google pour évaluer la pertinence d’un site par rapport à une intention de recherche. Il cite également les techniques de cocon sémantique, très énergivores selon lui. Qu’en penses-tu ?

Voir ci-dessus, je pense avoir déjà en partie répondu à la question. Tout dépend ensuite du degré de « manipulation » des algorithmes que l’on désire mettre en place. D’autre part, il faut se poser des questions comme « qu’est-ce qu’un cocon sémantique ? » car on voit désormais un peu tout et n’importe quoi répondre à cette définition, hélas. Un contenu et une arborescence propre et bien travaillée peut tout à fait être considérée comme un « cocon sémantique », sans en faire « des tonnes ». Mais on peut aussi voir des structures délirantes et énergivores en contenu répondre à la même définition (ou absence de définition, finalement). Je suis et reste persuadé qu’on peut faire un travail « propre », honnête et loyal tout en restant « dans les clous » et sans automatisation, qui est finalement la plaie du SEO « vorace en énergie »… Mais cela demande beaucoup plus de travail. Tout le monde n’en a pas envie…

3-Comment vois-tu l’avenir du digital par rapport aux enjeux écologiques ? As-tu l’impression que le secteur du numérique en général – et du SEO en particulier – est conscient de ces enjeux d’avenir ?

Non, et d’ailleurs moi-même je ne m’y intéresse que depuis quelques temps seulement. Il est clair que quand on voit des solutions de création de centaines (voire plus…) de sites web (de type PBN pour Private Blog Networks) permettant d’améliorer la visibilité d’un seul site, on se dit qu’en termes de développement durable, c’est absolument catastrophique, comme beaucoup de solutions « black hat » d’ailleurs (mais pas toutes, soyons honnêtes). Encore une fois, le problème vient certainement des possibilités d’automatisation : plus elles sont fortes, plus elles font du mal à la planète en multipliant les ressources nécessaires… Hélas… Et je suis absolument persuadé que les personnes qui les mettent en œuvre n’ont aucune idée de l’aspect énergivore des solutions qu’ils proposent…

4-As-tu des sources d’inspiration à nous partager sur ce sujet ?

Mon site Réacteur a dernièrement proposé un article sur le sujet « SEO et développement durable », par Daniel Roch, disponible à cette adresse : https://www.reacteur.com/2019/12/seo-et-developpement-durable.html
Certes, l’accès est payant, mais le contenu du site est vraiment très bien :))))

Un grand merci à toi Olivier !

A lire aussi
6 points clés pour écrire un contenu de qualité avec la sobriété éditoriale chez Ferréole Lespinasse

A lire également sur Réacteur
Le magazine de veille sur les moteurs de recherche et le SEO publié par Olivier Andrieu
Comment réussir sa stratégie de contenu, étape par étape ? (1ère partie) par Eve Demange
Comment réussir sa stratégie de contenu, étape par étape ? (2e partie) par Eve Demange

Pas de commentaires (pour l’instant)

Exprimez-vous